Recherche dans le portail

Erreur
  • Unable to load Cache Storage: database
  • Unable to load Cache Storage: database
  • Unable to load Cache Storage: database
  • Unable to load Cache Storage: database
  • Unable to load Cache Storage: database
  • Unable to load Cache Storage: database

Ets Ste Bernadette à Audaux

Un des grands temps forts de l’année à Sainte – Bernadette : la journée de Noël, toujours dans la convivialité, le jeudi 18 décembre. Cette année, ce temps sera réparti sur le jeudi midi, le jeudi soir mais aussi au retour des vacances, pour les élèves qui sont en stage.

Au programme: une célébration en la chapelle du château d'Audaux, le traditionnel et délicieux repas de Noël, concocté avec soin par nos cuisiniers, sera servi le midi sur les lieux de vie à tous les jeunes, aux membres du personnel et à des anciens élèves.

Le soir, les familles qui le souhaitent, prendront leur repas avec leurs enfants, sur certains lieux de vie. Pour d’autres, des invitations seront envoyées en janvier pour un dîner.

Une journée festive, dans une ambiance chaleureuse.

 

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter, au nom de l’ensemble du personnel et des jeunes accueillis, de très belles fêtes de fin d’année.


Voir notre site: http://sainte-bernadette.apprentis-auteuil.org/

 

« L’espérance, juste une flamme, une lumière quand les chemins de vie se perdent dans le noir ».

 

Des jeunes intervenants, de la communauté du Cenacolo de Lourdes, sont venus sur site pour parler à toutes les classes de la drogue et de ses effets dévastateurs.

 Des jeunes adultes aux paroles très fortes, porteuses et faisant résonance auprès des élèves, des jeunes qui ont connu des parcours de vie très difficiles, la drogue et toute la décadence qui s’en suit.

Des jeunes qui s’en sont sortis, à force de motivation, de courage, de volonté et qui, aujourd’hui, n’hésitent pas à faire part de leurs expériences de vie auprès des plus jeunes.

 

C’est avec beaucoup d’attention que les élèves ont écouté, mais aussi posé des questions. Des moments très forts qui resteront dans la mémoire de chacun.

 

« J’ai retenu qu’il ne faut pas fumer, ne pas toucher aux produits stupéfiants. C’était très intéressant » dit un élève de 3ème.

Un autre lycéen :  » Je me suis reconnu dans ces paroles, dans ces parcours de vie. Cela me fait beaucoup réfléchir ».

« Leurs histoires de vie sont tragiques, mais ils en sont sortis. C’était triste, émouvant » dit un élève de 5ème.

« C’était très touchant, remuant. Des parcours de vie très durs » dit encore un élève de 4ème.

 

NB: La communauté du Cenacolo est née en juillet 1983 à travers l’intuition d’une religieuse italienne, Soeur Elvira Petrozzi.

 

Cette communauté est comme une réponse du Ciel aux cris de désespoir de beaucoup de jeunes fatigués, déçus, désespérés, drogués et non-drogués, à la recherche de la joie et du vrai sens de la vie. La Maison Mère de la Communauté se trouve à Saluzzo, en Italie.

Les jeunes intervenants participent régulièrement à la vie des pèlerinages de Lourdes, notamment par des témoignages aux cours desquels ils racontent, avec force et émotion, leur passage des ténèbres à la lumière suite à un véritable chemin de conversion. A Rome, en 2009, le Conseil pontifical pour les Laïcs a officiellement reconnu  la communauté du Cenacolo comme Association Internationale de Fidèles de Droits Pontifical.

 

Des jeunes intervenants, de la communauté du Cenacolo de Lourdes, sont venus sur site pour parler à toutes les classes de la drogue et de ses effets dévastateurs.

P1070050 [1600x1200]

Des jeunes adultes aux paroles très fortes, porteuses et faisant résonance auprès des élèves, des jeunes qui ont connu des parcours de vie très difficiles, la drogue et toute la décadence qui s’en suit.

Des jeunes qui s’en sont sortis, à force de motivation, de courage, de volonté et qui, aujourd’hui, n’hésitent pas à faire part de leurs expériences de vie auprès des plus jeunes.

C’est avec beaucoup d’attention que les élèves ont écouté, mais aussi posé des questions. Des moments très forts qui resteront dans la mémoire de chacun.

 

« J’ai retenu qu’il ne faut pas fumer, ne pas toucher aux produits stupéfiants. C’était très intéressant » dit un élève de 3ème.

Un autre lycéen :  » Je me suis reconnu dans ces paroles, dans ces parcours de vie. Cela me fait beaucoup réfléchir ».

« Leurs histoires de vie sont tragiques, mais ils en sont sortis. C’était triste, émouvant » dit un élève de 5ème.

« C’était très touchant, remuant. Des parcours de vie très durs » dit encore un élève de 4ème.

 

NB: La communauté du Cenacolo est née en juillet 1983 à travers l’intuition d’une religieuse italienne, Soeur Elvira Petrozzi.

Cette communauté est comme une réponse du Ciel aux cris de désespoir de beaucoup de jeunes fatigués, déçus, désespérés, drogués et non-drogués, à la recherche de la joie et du vrai sens de la vie. La Maison Mère de la Communauté se trouve à Saluzzo, en Italie.

Les jeunes intervenants participent régulièrement à la vie des pèlerinages de Lourdes, notamment par des témoignages aux cours desquels ils racontent, avec force et émotion, leur passage des ténèbres à la lumière suite à un véritable chemin de conversion. A Rome, en 2009, le Conseil pontifical pour les Laïcs a officiellement reconnu  la communauté du Cenacolo comme Association Internationale de Fidèles de Droits Pontifical.

- See more at: http://sainte-bernadette.apprentis-auteuil.org/#sthash.otlzMvze.dpuf

« L’espérance, juste une flamme, une lumière quand les chemins de vie se perdent dans le noir ».

 

Des jeunes intervenants, de la communauté du Cenacolo de Lourdes, sont venus sur site pour parler à toutes les classes de la drogue et de ses effets dévastateurs.

P1070050 [1600x1200]

Des jeunes adultes aux paroles très fortes, porteuses et faisant résonance auprès des élèves, des jeunes qui ont connu des parcours de vie très difficiles, la drogue et toute la décadence qui s’en suit.

Des jeunes qui s’en sont sortis, à force de motivation, de courage, de volonté et qui, aujourd’hui, n’hésitent pas à faire part de leurs expériences de vie auprès des plus jeunes.

C’est avec beaucoup d’attention que les élèves ont écouté, mais aussi posé des questions. Des moments très forts qui resteront dans la mémoire de chacun.

 

« J’ai retenu qu’il ne faut pas fumer, ne pas toucher aux produits stupéfiants. C’était très intéressant » dit un élève de 3ème.

Un autre lycéen :  » Je me suis reconnu dans ces paroles, dans ces parcours de vie. Cela me fait beaucoup réfléchir ».

« Leurs histoires de vie sont tragiques, mais ils en sont sortis. C’était triste, émouvant » dit un élève de 5ème.

« C’était très touchant, remuant. Des parcours de vie très durs » dit encore un élève de 4ème.

 

NB: La communauté du Cenacolo est née en juillet 1983 à travers l’intuition d’une religieuse italienne, Soeur Elvira Petrozzi.

Cette communauté est comme une réponse du Ciel aux cris de désespoir de beaucoup de jeunes fatigués, déçus, désespérés, drogués et non-drogués, à la recherche de la joie et du vrai sens de la vie. La Maison Mère de la Communauté se trouve à Saluzzo, en Italie.

Les jeunes intervenants participent régulièrement à la vie des pèlerinages de Lourdes, notamment par des témoignages aux cours desquels ils racontent, avec force et émotion, leur passage des ténèbres à la lumière suite à un véritable chemin de conversion. A Rome, en 2009, le Conseil pontifical pour les Laïcs a officiellement reconnu  la communauté du Cenacolo comme Association Internationale de Fidèles de Droits Pontifical.

- See more at: http://sainte-bernadette.apprentis-auteuil.org/#sthash.otlzMvze.dpuf

 

« L’espérance, juste une flamme, une lumière quand les chemins de vie se perdent dans le noir ».

Des jeunes intervenants, de la communauté du Cenacolo de Lourdes, sont venus sur site pour parler à toutes les classes de la drogue et de ses effets dévastateurs.

P1070050 [1600x1200]

Des jeunes adultes aux paroles très fortes, porteuses et faisant résonance auprès des élèves, des jeunes qui ont connu des parcours de vie très difficiles, la drogue et toute la décadence qui s’en suit.

Des jeunes qui s’en sont sortis, à force de motivation, de courage, de volonté et qui, aujourd’hui, n’hésitent pas à faire part de leurs expériences de vie auprès des plus jeunes.

C’est avec beaucoup d’attention que les élèves ont écouté, mais aussi posé des questions. Des moments très forts qui resteront dans la mémoire de chacun.

« J’ai retenu qu’il ne faut pas fumer, ne pas toucher aux produits stupéfiants. C’était très intéressant » dit un élève de 3ème.

Un autre lycéen :  » Je me suis reconnu dans ces paroles, dans ces parcours de vie. Cela me fait beaucoup réfléchir ».

« Leurs histoires de vie sont tragiques, mais ils en sont sortis. C’était triste, émouvant » dit un élève de 5ème.

« C’était très touchant, remuant. Des parcours de vie très durs » dit encore un élève de 4ème.

NB: La communauté du Cenacolo est née en juillet 1983 à travers l’intuition d’une religieuse italienne, Soeur Elvira Petrozzi.

Cette communauté est comme une réponse du Ciel aux cris de désespoir de beaucoup de jeunes fatigués, déçus, désespérés, drogués et non-drogués, à la recherche de la joie et du vrai sens de la vie. La Maison Mère de la Communauté se trouve à Saluzzo, en Italie.

Les jeunes intervenants participent régulièrement à la vie des pèlerinages de Lourdes, notamment par des témoignages aux cours desquels ils racontent, avec force et émotion, leur passage des ténèbres à la lumière suite à un véritable chemin de conversion. A Rome, en 2009, le Conseil pontifical pour les Laïcs a officiellement reconnu  la communauté du Cenacolo comme Association Internationale de Fidèles de Droits Pontifical.

- See more at: http://sainte-bernadette.apprentis-auteuil.org/#sthash.otlzMvze.dpuf

 

 

Pour la 6ème édition de la Semaine de la Réussite organisée par la Fondation Apprentis d’Auteuil, les Etablissements Sainte - Bernadette d’Audaux se sont distingués.

L’objectif d’Apprentis d’Auteuil et des Etablissements Sainte - Bernadette est de remettre chaque jeune dans une dynamique positive, de lui redonner confiance et envie d’avancer. L’objectif étant de s’attacher aux talents particuliers des jeunes plutôt qu’à leurs échecs passés et à leurs difficultés, de  remettre chaque élève dans une dynamique positive, de lui redonner confiance et envie d’avancer.  L’effort, l’investissement sous toutes ces formes, les réussites de toutes natures des jeunes accueillis ont été mis à l’honneur lors de ce temps fort.

Certains ont été primés pour l’obtention d’un examen, d’autres pour leur investissement dans divers projets  tout au long de l’année 2013-2014.

A cette occasion, ils ont été chaleureusement applaudis par le personnel, par des représentants de la Direction Aquitaine Apprentis d’Auteuil, des familles, Monsieur Pédéhontaa – Conseiller Général, Madame Annie Larroude, adjointe du maire de Navarrenx, des anciens élèves, des travailleurs sociaux. Chacun était attentif aux discours de Monsieur Korczeniuk – Directeur du territoire Aquitaine Apprentis d’Auteuil et de Madame Jarrosson – directrice des établissements Sainte-Bernadette.

Lors de cette soirée, deux prix Daniel Brottier ont été également décernés, à l'occasion du 30ème anniversaire de sa béatification. Cet illustre personnage a été l’un des pères fondateurs de l’œuvre des orphelins d’Auteuil, il y a près d’un siècle.

L'un des prix a été décerné pour les anciens élèves de 3ème qui ont réalisé un clip vidéo dans lequel ils ont fait preuve de « confiance » et de « passion ». L'autre prix a été remis aux jeunes qui ont participé activement à l'activité spéléo tout le long de l'année. Ils y ont fait preuve d' « audace » et de « passion ». Des traits de caractère chers au Père Brottier...

Il faut souligner que le personnel, dans son ensemble, contribue quotidiennement et très largement à la formation et à la réussite des élèves accueillis. Et comme le disait le père Brottier : « Mon garçon je te remets ton diplôme, n'oublie pas que tu le dois à tes professeurs et n'oublie jamais de mener une vie honnête »

Rendez-vous est d’ores et déjà pris pour l’édition de la semaine de la Réussite 2015, pour célébrer de nouvelles réussites à venir.

 

 

Du lundi 24 au vendredi 28 novembre, c’est la « Semaine de la Réussite  » dans toute la Fondation Apprentis d’Auteuil.

Pour la 6ème édition, les Ets Sainte – Bernadette d'Audaux féliciteront des jeunes méritants de l’année 2013-2014 lors de la soirée de la Réussite qui aura lieu le mardi 25 novembre en fin de journée, au château d’Audaux.

L’objectif étant de s’attacher aux talents et aux potentiels des jeunes plutôt qu’à leurs échecs passés et à leurs difficultés, de remettre chaque élève dans une dynamique positive, de lui redonner confiance et envie d’avancer.

Il s’agit de récompenser l’effort, la persévérance, les réussites de toutes natures des jeunes accueillis, de créer un moment fort dans la relation jeune/ institution.

Les familles des jeunes concernés sont invitées à ce temps fort. Des personnalités politiques locales seront également présentes ainsi que des anciens élèves symbolisant la réussite.

 

Comme les années précédentes, tous les élèves de 6ème, 5ème, 4ème et 3ème des établissements Sainte – Bernadette participent activement aux Olympiades d’Etude Solidaire.

La participation de tous ces élèves, durant les heures d’étude prévues quotidiennement dans leurs emplois du temps, devrait rapporter une belle somme pour cette démarche solidaire en faveur des pays et enfants défavorisés.

NB : Les Olympiades d’Etudes Solidaires sont une action innovante d’éducation au développement et de sensibilisation à la solidarité, à travers laquelle les jeunes et les entreprises peuvent s’investir et soutenir des projets de coopération.

Pendant un mois, du 5 novembre au 5 décembre, les jeunes participants se rendent dans des salles d’étude solidaires pour y étudier et parrainent ainsi le projet soutenu. En effet, pour chaque heure d’étude réalisée dans ces salles, les entreprises sponsors verseront 1€ à un projet éducatif.

L’objectif des Olympiades est de sensibiliser les jeunes à l’importance de l’éducation et de leur faire prendre conscience de l’impact de la formation sur l’amélioration des conditions de vie des personnes. En effet, l’éducation des jeunes est un des plus importants facteurs de développement d’un pays.

En participant aux Olympiades, les jeunes sont encouragés à se montrer solidaires, responsables et à s’investir pour atteindre l’un des huit Objectifs du Millénaire pour le Développement : l’accès universel à l’éducation.

L’effort de ces jeunes permet ainsi de financer différents projets d’aide au développement destinés aux jeunes du Sud, touchant essentiellement aux domaines de l’éducation et de la formation professionnelle. Les étudiants font ainsi preuve de solidarité de manière active et deviennent des protagonistes engagés de l’aide au développement.

Neil